ÉVALUATION DE LA PRÉDISPOSITION AUX ALÉAS DES SECTEURS ENGLACÉS ET RÉCEMMENT DÉGLACÉS

Résultats du project » ÉVALUATION DE LA PRÉDISPOSITION AUX ALÉAS DES SECTEURS ENGLACÉS ET RÉCEMMENT DÉGLACÉS

  • Croisement de données géomorphologiques (épaisseur du till) et des valeurs de pente déduites du MNT pour construire une carte d’aptitude à la génération de laves de débris dans la marge proglaciaire du glacier de l’Epena (massif de la Vanoise, France).
    Croisement de données géomorphologiques (épaisseur du till) et des valeurs de pente déduites du MNT pour construire une carte d’aptitude à la génération de laves de débris dans la marge proglaciaire du glacier de l’Epena (massif de la Vanoise, France).

Les données qui composent l’inventaire des extensions actuelles et passées des glaciers des Alpes occidentales et la cartographie géomorphologique des secteurs déglacés servent de base pour la reconnaissance des secteurs susceptibles d’être affectés par des phénomènes d’instabilité. Plusieurs pistes ont été explorées, utilisant les fonctionnalités du SIG qui permettent de croiser les données acquises entre elles ou avec les différents paramètres des Modèles Numériques de Terrain (MNT). Par l’automatisation des requêtes grâce à des routines, des secteurs potentiellement favorables aux aléas glaciaires peuvent être identifiés. Toutefois, un travail manuel complémentaire reste souvent nécessaire.

Ainsi, les secteurs susceptibles d’être affectés par des écroulements rocheux du fait de la décompression postglaciaire correspondent aux parois rocheuses subverticales qui étaient englacées au PAG. Ils sont déterminés en routine dans le SIG par la superposition de l’extension du glacier à cette époque et la cartographie des parois. Une analyse structurale fine (lithologie, tectonique) permet ensuite manuellement d’affiner le zonage.

Une utilisation simplifiée de la méthode Bonnet-Staub (2001) permet de déterminer « l’aptitude à la génération de laves » de débris dans les marges proglaciaires. Un indice de propension à produire des laves de débris est élaboré en prenant en compte les deux principaux facteurs de prédisposition, angle de pente et volume de till mobilisable. Il permet de définir trois classes d’aptitude à la génération de laves de débris : faible, moyenne et forte.

Les secteurs favorables à l’apparition de nouveaux lacs glaciaires sont déterminés à l’aide des deux premiers niveaux de la méthode Frey et al. (2010). Les secteurs de la surface du glacier dont la pente est inférieure à 5° sont d’abord reconnus à partir du MNT. Puis ceux qui présentent une rupture de pente marquée, une diminution de la largeur du glacier et une alternance secteur peu crevassé / secteur crevassé sont sélectionnés manuellement.